Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mercredi

Visite de la Collégiale St-Martin et de l'Eglise des Dominicains de Colmar

Façade occidentale de la Collégiale

Nous étions aujourd'hui  le deuxième groupe dans l'organisation des découvertes (ou redécouverte) de deux édifices gothiques des plus importants de la ville de Colmar et c'est Marianne Gnaedig, notre amie Arcalienne, ainsi que Sabine Schneider qui nous ont guidés. 
Guides émérites et confirmées,  elles ont su nous démontrer leurs talents et nous communiquer leur passion  dans ce domaine bien précis.

-  Eglise Saint-Martin - XIIe -XIIIe - XIVe - XVIe siècles
Un  peu d'histoire :
La première église paroissiale est construite aux Xe et XIe siècles? Créé en 1234, le chapitre des chanoines entreprend la construction de l'église gothique et l'élève au rang de collégiale. Le transept et la nef sont construits au cours de la seconde moitié du XIIIe siècle, et la façade occidentale , les tours puis le choeur sont édifiés pendant la seconde moitié du XIVe siècle.
En 1572, un incendie fait tomber la flèche de la tour sud. Celle-ci est reconstruite sous la forme d'une toiture pyramidale de style Renaissance, qui est devenue l'un des symboles de la cité.
Collégiale jusqu'en 1789, puis cathédrale depuis 1791, elle redevient église paroissiale à partir de 1801.
Petite anecdote :
Portail Saint-Nicolas (seconde moitié du XIIIe siècle) 

Le registre roman, en plein cintre, représente saint Nicolas, encadré de part et d'autre par les trois jeunes gens qu'ils a sauvés du saloir du boucher et par les trois jeunes filles qu'il a sauvées de la prostitution.
et voici les images qui j'ai prises lors de la visite de la Collégiale. (cliquez ici)

- Eglise des Dominicains - 1283 - première moitié du XIVe siècle


Après la visite de la Collégiale,  Marianne nous a emmenés à  l'Eglise des Dominicains, qui abrite le célèbre  "La Vierge au buisson de roses" , chef-d'oeuvre de Martin Schongauer, né vers 1450 à Colmar et mort à Brisach en 1491, orfèvre, graveur et peintre. Cette oeuvre, empreinte de mysticisme est réalisée en  1473 à la commande des chanoines de Saint-Martin. Elle représente la Vierge à l'Enfant dans un jardin clos, thème cher à l'art rhénan du XVe siècle et qui s'inscrit dans le développement du culte marital, sous l'impulsion des dominicains notamment. Le cadre est réalisé à la fin du XIXe siècle par Théophile Klem à l'occasion de la restauration du choeur  de Saint Martin. Volé en 1972, puis retrouvé en 1973, le tableau est depuis exposé et gardé dans l'église des Dominicains.
La première pierre de l'église  des dominicains ou frères prêcheurs est posée en 1283.
L'édifice ne comporte ni transept, ni tour et les seuls ornements de la façade côté sud sont des contreforts. Nef spacieuse et dépouillée comportant deux rangées de colonnes cylindriques sans chapiteaux supportant une charpente apparente. Plafond à caissons du XXe siècle. Bas-côtés presque aussi hauts que la nef accentuant l'espace de cette église-halle.

Durant le  traditionnel pot de l'amitié offert dans le somptueux décors du cloître de l'ancien couvent des Dominicains,  nous avons pu visiter à la bibliothèque
- l'exposition  "Unterlinden, Jardin  clos de l'âme rhénane" -  

Au XIVe siècle, Colmar est un des principaux foyers de la mystique rhénane, essentiellement grâce à la rencontre de Maître Eckhart (1260-1328) et de Jean Tauler (1300-1361) avec les moniales dominicaines d'Unterlinden. Aujourd'hui conservés à la Bibliothèque municipale de Colmar, les manuscrits enluminés d'Unterlinden révèlent la simplicité et la beauté de cette rencontre spirituelle.
 
(pour en savoir plus, cliquez ici)



Après-midi culturelle des plus enrichissantes ! Merci aux guides et aux organisateurs.




Blogger

3 commentaires:

Simone et Bernard a dit…

Très intéressant ; Merci Francine

Guiguite Boehm a dit…

Félicitations pour la rapidité à nous communiquer le vécu d'une visite.
Très beau documentaire illustré de la Collégiale et de l'église des Dominicains.
Les gros plans sont magnifiques . Merci aussi pour le dossier sur l'Expo
de la Mystique Rhénane.
Grand Merci pour ce Reportage-Souvenir de cette visite culturelle à Colmar.

Marie a dit…

merci Francine pour cette belle rétrospective -
c'était une belle visite en effet.

Belle soirée à toi et à une autre fois
bz