Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mardi

Du Gaschney vers le Schiessrothried en passant par le Hohneck


Cliquez sur les photos pour les agrandir

Allumez le petit juke-box et écoutez ....

Nous étions une trentaine aujourd'hui au départ du parking du Gaschney.

Nous avons pris la direction de la Ferme Schallern : très belle vue sur la station du Gaschney, le Kahlerwasen, la vallée de Munster, ainsi que la plaine alsacienne. Puis, nous avons gaillardement gravi les pentes du Hohneck. Sentiers sauvages mais oh combien magnifiques.

Ce matin au départ, Bernard, notre guide de la journée, nous a promis du beau temps - "Au moins jusqu'à midi" nous dit-il !

Hélas Bernard, tu nous a trahis ! mais soyons justes,  cette journée restera néanmoins mémorable. C'est bien sûr sous la cape et un vent force 8 ?? que nous avons franchi le Hohneck. Mais Bernard ! grâce à toi nous avons pu voir, et de très près, des dizaines de chamois, placides et pas farouches qui nous ont certainement pris pour des martiens sous nos capes colorées.
Il est midi et nous arrivons à la Ferme Auberge du Schiessroth.
Pour mémoire, l'auberge du Schiessroth est située à flanc de montagne et fait admirablement face, au dôme dodu du Kastelberg (altitude maximale de 1350 mètres, soit le quatrième sommet vosgien ! )

Petit apéro .. et bien que trempés et hirsutes, nous avons totalement apprécié ce délicieux boeuf bourguignon que Bernard a su choisir pour nous. Les spätzle étaient en parfaite harmonie et le Siesskass et autre tarte ou glace ont  su dignement terminer ce savoureux repas.
Pour le retour,  nous avons eu le soleil avec nous ; il a séché nos pantalons et nos KW. La descente vers le Schiessroth a été fort agréable : un peu caillouteuse mais les marcheurs confirmés arcaliens sont des purs et durs.
Nous avons aussi chanté, et de bon coeur, au bord du Lac du Schiessrothried (alt. 1142 m). La sélection des refrains entamés a fait unanimement le bonheur des chanteurs et chanteuses occasionnels. Quelques membres d'un autre groupes de marcheurs présents sur les lieux se sont joints à cette chorale  improvisée. C'est peu dire...  Bonne humeur, grand moment d'entente et d'amitié !!

Retour par Mohrenloch … Le temps se gâte à nouveau -  nous arrivons au parking. Consolation : il pleut des cordes à notre arrivée à Colmar. Mais ceci est un autre sujet …
Les photos de Annie sont ici
Merci à Bernard et à Denise son épouse..  organisation parfaite et en conclusion, comme dit si bien Alfred de Musset :

" Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle, la femme comme elle est. "


À très bientôt pour une nouvelle sortie rando !



Blogger

1 commentaire:

Annie a dit…

Le beau temps nous a un peu fait défaut, mais que de soleil dans nos coeurs!!!!C'est promis, pour la prochaine fois, la chorale saura les paroles de ses chansons!!

Merci Francine et merci à Bernard pour la belle randonnée. Yvan et Annie