Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mercredi

Les Pays Baltes


C’est enchantés,  que les 24 Arcalien(nes) et sympathisants associés au 
groupe  sont revenus de leur périple aux Pays Baltes . Et  c'est Jean-Pierre Meyer qui vous livre ici ses impressions et vous transmet quelques-unes de ses photos-souvenir.



Partis le 8 Juillet de Frankfort à bord d’un Airbus A320,  c’est 2h30’ plus tard que nous avons survolé la mer Baltique pour nous poser à TALLINN capitale de l’Estonie première étape de notre circuit qui allait nous faire connaître le trio de petites républiques bordées par les dunes de sable blond de la mer Baltique.



 La carte  représente le circuit qui peut se faire dans les 2 sens. Le nôtre partait de Tallinn pour joindre Vilnius via Riga soit une distance de 600 km sans compter les détours.
Il faut rappeler qu’après maintes invasions, colonisations et dominations, ce n’est que dans les années 90, que l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont pu retrouver leur indépendance et faire partie de l’Union Européenne en 2004 tout en s’inventant un nouveau futur.
De part leur origine, ces peuples sont très différents de même que les religions pratiquées ce qui fait que les frontières sont tout à fait naturelles.
Napoléon considérait les églises baroques de Vilnius comme les plus belles du monde  alors que Riga panache ses joyaux gothiques et Art Nouveau pendant que Tallinn entretient avec ferveur ses belles venelles moyenâgeuses.


 Après un rapide tour de ville on découvre la ville haute et ses remparts. Sur la colline Toompea  on admirera les belles maisons,  la cathédrale orthodoxe Nevski,  ainsi que  la cathédrale luthérienne Toomkirik. Regagner la ville basse relève du parcours du combattant car le pavage des rues est trompeur avec ses  pavés et les venelles très pentues.  Après le passage des remparts,  la ville devient plus cosmopolite  et vivante : la place de l’Hôtel de ville et ses nombreux musées anciens  ou modernes.
Par un dédale de rues anciennes notre guide Véronika  nous emmène au parc Kadriorg avec ses magnifiques jardins pour rejoindre le palais présidentiel. La soirée (nuits blanches) se passera dans une taverne près du monument de l’Indépendance .
Le diaporama se trouve en cliquant ici

Traverser l’Estonie ou la Lettonie, c’est du pareil au même : bande d’asphalte en pleine forêt sur des centaines de kilomètres.
Katrina notre guide lettone et Vladimir notre chauffeur nous dirigent vers le Parc National de Gouja où entre déjeuner et averses nous visitons le vieux Château de Turaïda construit par les chevaliers teutoniques .


A Riga, tout comme à Tallin, mieux vaut avoir des talons plats pour se promener dans cette ville qui est un véritable musée à ciel ouvert.
Que de façades style « Art Nouveau » la plupart dues à M. Eisenstein, le père du célèbre cinéaste et que dire de la vieille ville ! Après une escale à Jarmala au bord de la Mer Baltique,  c’est avec plaisir que nous renouons avec la …lourde cuisine médiévale,  mais Dieu !  que la bière était bonne  et les serveuses belles .
Le lendemain, la visite du palais baroque de Rundale et ses jardins à la française fut un régal pour les yeux.

L’Estonie étant le seul pays en zone euro, le sport national du touriste revient donc à changer ses euros en monnaie locale à chaque passage des autres frontières. D’ailleurs le seul bâtiment ouvert à la douane est une baraque qui abrite la banque. Ici, nous rentrons en Lituanie et échangeons nos euros contre des Lats  et faisons connaissance avec notre nouvelle guide Jurate  En route vers Kaunas 2ième ville de Lituanie, nous visitons la célèbre Colline des Croix et son Monastère franciscain inauguré par Jean-Paul II.
 La prochaine étape sera la visite d’une brasserie artisanale  où la bière au miel a eu son quart d’heure de succès aussi bien chez les arcaliennes  que les arcaliens.
Le diaporama des photos se trouve en cliquant ici
Bâtie au bord du Niémen, Kaunas fut remarquée par Napoléon qui inspecta la ville avant de lancer la campagne de Russie en 1812.
Avec ses vieilles maisons et sa mairie qui ressemble à une église, sa cathédrale en style baroque  et ses remparts , Kaunas nous réserve bien des surprises comme ce velouté de cèpes servi dans une miche de pain noir  que d’autres attendent avec impatience .
Plus loin, le monastère de Pazailis , nous fait découvrir ses voutes .
Vers Rumisske, nous visitons le Musée ethnographique en plein air  où nous rencontrons une déportée âgée de 83 ans qui a passé 27 ans dans les goulags en Sibérie. Rare survivantes , elle nous explique les affres de la vie quotidienne des travaux forcés par des températures extrêmes allant jusqu’à -40°c en hiver et sa vie dans une yourte construite en terre battue.
En partant pour Villnius, nous nous admirons le château de Trakaï.
Le diaporama se trouve en cliquant ici

VILNIUS, au confluent de la Néris et de la Vilnia,  a en 2009 été consacrée Capitale Européenne de la Culture . Tout comme ses consoeurs Tallin & Riga, Vilnius avec ses 1500 édifices gothiques, rococo et classiques est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco et ne cesse de surprendre. Un dédale de ruelles  nous amène jusqu’au palais présidentiel puis au musée de l’ambre. L’ambre cette mystérieuse résine dorée prison à vie d’insectes préhistoriques a toujours fasciné les hommes et………surtout les femmes .
Du haut de la tour de Gédimas lieu où fut fondé Villnius au 14ième siècle on peut admirer l’étendue de la ville ancienne et nouvelle . Fervents catholiques (80% de la population) les plus beaux édifices religieux restent la cathédrale  ainsi que ST Pierre & St Paul avec ses 2000 sculptures en stuc.
Et c’est avec un certain plaisir que nous avons fêtés tous ensemble avec notre chauffeur et notre guide  notre départ avec un dîner d’adieu mémorable dans une vieille auberge .
Les plats régionaux agrémentés chacun d’un petit verre d’alcool différents et la musique aidant font que ce voyage méritait bien le détour.
Le diaporama se trouve en cliquant ici

Encore un grand merci à nos guides exceptionnelles Voronika, Katrina, Jurate et bien sûr notre chauffeur Vladimir.




Blogger

Aucun commentaire: