Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mercredi

Visite de la chapelle Ste Marguerite à Epfig


La diaporama des photos commentées de la visite se trouve en cliquant ici
Epfig, jadis "castellum" romain juché sur sa colline, est visible de loin grâce à son église.
Pourtant ce n'est pas cette église que nous visitons, mais un petit sanctuaire blotti au pied de la colline, entouré de vieux ifs, à l'ombre desquels les habitants de Sainte Marguerite dorment de leur dernier sommeil (Les amis de la  chapelle Ste Marguerite (cliquez ici)

La guide nous attend ; elle est passionnante et passionnée. Nous sommes suspendus à ses lèvres et les 45 minutes qu'elle nous consacre passent à une vitesse !!!!! nous reviendrons, c'est sûr !!!

Un  peu d'histoire :
La chapelle Sainte Marguerite est dédiée à Sainte Marguerite d'Antioche que les latins appellent Sainte Marguerite, Vierge et Martyre du IVe siècle. Elle est l'un des saints auxiliaires considérée comme patronne des femmes enceintes qui la prient pour un accouchement sans problèmes.  Fille d'Aclesius, prêtre païen,au décès de samare, elle est élevée par une nourrice qui lui transmet la foi chrétienne. Son opère, furieux, la jette dehors quand il lapprend. Elle retourne chez sa nourrice où elle garde les mouton s en menant une vie modeste.

En 307, le préfet Olibrius, délégué par l'empereur Dioclétien pour la chasse aux chrétiens, arrive à Antioche. Il s'éprend de la jolie bergère, mais elle se déclare servante de son maître Jésus-Christ.
Ni les menaces d'Olibrius, ni le fouet ni la torture ne la feront céder. La légende veut même qu'elle tue le diable qui lui est apparu sous la forme d'un dragon. C'est pourquoi elle est souvent représentée avec un dragon à ses pieds.
Finalement, Olibrius ordonne de la décapiter par l'épée, ce qui fut fait à la demande de la jeune fille elle-même. On était le 20 juillet 307.

La chapelle, pour sa partie la plus ancienne, est contemporaine de la première cathédrale romane de Strasbourg, érigée par l'évêque Wernher entre 1002 et 1028.

Son originalité elle la doit :
- à une galerie porche (appelée "petit cloître") rajoutée au milieu du XIIe siècle, élément d'architecture unique en Alsace.
- à un ossuaire, reconstruit au XIXe siècle sur d'anciennes fondations.
Toute l'histoire de la chappelle : Voir le Fichier : Chapelle_Ste_Marguerite_a_Epfig.pdf
 La visite se termine et nous partons vers Molsheim où nous allons visiter la vieille ville et l'Eglise des Jésuites.
Mais ceci fera l'objet d'un autre billet.

Notre journée se poursuit et la suite se trouve en cliquant ici (Visite de Molsheim)

et aussi en cliquant  ici (visite d'ALTORF)


Blogger

3 commentaires:

Paule a dit…

Merci Francine pour toutes ces belles images et ces très bons souvenirs
J'admire ta vitesse de réalisation !!!
je te souhaite un bon séjour à Vichy. Savoure pleinement ces moments de détente et de resourcement
et reviens en grande forme. Oublie ta mauvaise coqueluche ( c'est dur de rester jeune !)
amicalement
paule

Marie a dit…

merci cordial Francine pour ta "tâche" au sein de l'ARCAL - si bien assumée...

Belle fête de Pâques et bon séjour à Vichy !
tu vas nous manquer...
bz
Marie

Bernard et Simone a dit…

Merci Francine ; reportage très intéressant