Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mercredi

Visite guidée du Musée Oberlin à Waldersbach et repas gastronomique "Chez Julien" à Fouday

Album-photo en cliquant ici

Lors de la mémorable journée "rencontre des voyageurs" Arcaliens de Colmar,  nous avons eu l'occasion de visiter l'Eglise ainsi que le Musée(clic) du Pasteur Jean-Frédéric Oberlin à Waldersbach.

"" Waldersbach est une commune française, située à 650 m d'altitude dans le département du Bas-Rhin et la région Alsace. Du 1er avril 1974 au 1er janvier 1992, la commune a été dénommée Ban-de-la-Roche suite à la fusion-association avec les communes de Belmont, Bellefosse puis, le 1er janvier 1975, avec la commune de Fouday.""

L'Eglise de Waldersbach  a été restaurée et agrandie en 1750 par le pasteur Stuber qui résida 14 années à Waldersbach, avant de terminer sa vie en tant que pasteur à l'église Saint-Thomas à Strasbourg. L'intérieur modeste de l'église à nef unique est construit autour de l'autel, au centre, et de la chaire surélevée.
Le monument funéraire de Madame Stuber et le monument commémoratif avec le médaillon à l'effigie d'Oberlin sculpté par Ohmacht ornent l'intérieur de l'église.
 Non loin de l'église protestante se trouve le presbytère construit par le pasteur Oberlin en 1787.
Dans un espace rénové en 2002, sa maison accueille désormais un musée sur trois niveaux, où sont exposées les objets et les collections qui témoignent de sa passion pour la pédagogie et de l'éclectisme de ses intérêts.
Jean-Frédéric Oberlin, pasteur du Ban-de-la-Roche, vécut à Waldersbach pendant 59 ans et y mourut en 1826. Il repose dans le petit cimetièree de Fouday, près de l'église. Son rayonnement et la présence du musée dans le village engendrent un tourisme de mémoire dans la région. Alors que le pasteur est enterré au cimetière de Fouday, sa femme, Madeleine Salomé Oberlin, née Witter, morte à l'âge de 36 ans après la naissance de leur neuvième enfant, est inhumée à Waldersbach, comme en témoigne une plaque commémorative apposée sur un mur de l'église.
 "L'exposition rend sensible le cheminement complexe du projet personnel de Jean-Frédéric Oberlin et permet au visiteur de pénétrer dans son intimité et ses contradictions ...   (la suite ici)

Nota : J.F. Oberlin disait de lui-même :
""Je suis un étranger composé de qualités contradictoires …. Je suis intelligent et cependant mes moyens sont limités ; je suis prudent et plus politiques que la plupart de mes collègues, et pourtant j'entre facilement en colère. .. Je ne suis pas seulement entreprenant mais à l'occasion courageux, et au même moment peut-être secrètement lâche. Je suis très franc, mais complaisant envers les hommes, et par là même pas absolument sincère. Je suis Germain et Français tout ensemble "" - Extrait de Mémoires of JF Oberlin Londres 1829

Photos des visites-guidées de l'église et du Musée en album-diaporamas commentés en cliquant ici

Après ces enrichissantes visites guidées nous nous sommes rendus "Chez Julien" à Fouday où nous attendait un repas gastronomique que nous devons aussi bien aux organisateurs des voyages Arcaliens qu'à Madame Kunegel (LK TOUR COLMAR - CLIC) que nous tenons à remercier tout particulièrement pour sa généreuse participation.

L'Hôtel-Restaurant "Chez Julien" dans un magnifique écrin de verdure  

Une agréable promenade digestive dans le  parc de l'Hôtel-Restaurant "Chez Julien" a clôturé cette journée de rencontre amicale, et très enrichissante, où plus d'un arcalien s'est vu projeter dans l'avenir au fin d'un voyage de rêve grâce au professionnalisme émérite de la Société Kunegel.




Petit discours avant le repas :
Blogger

3 commentaires:

Anonyme a dit…

merci Francine pour ton envoi

j'ai bien visité le blog - essentiellement - tenu à jour par toi - visiblement...

merci pour cette tâche que tu remplis avec ton coeur et tes compétences qui sont réelles et appréciées.

Très belle soirée à toi également

bz
Marie

Anonyme a dit…

Bonsoir Francine, j'avais déjà posté un commentaire, ne voyant rien venir( comme soeur Anne!! je recommence.
Je voulais te féliciter pour ta précision dans tes articles et aussi ta vitesse d'éxecution!!
Speedy Gonzalès n'a qu'à bien se tenir!!!
Bisous Ninaline

Anonyme a dit…

merci Francine !
très bonne semaine à toi (malgré la pluie)...
bien sincèrement
Marie