Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mardi

Le Lac des Perches et le Neuweiher

Le Neuweiher
le Lac des Perches en contrebas
D'autres photos dans l'album (clic) - et les photos de Annie et Pierre (clic)
Aujourd'hui nous avons randonné dans la vallée de Masevaux.
Nous sommes partis du carrefour de la forêt dite le Riesenwald (Rimbach - alt. 743 m). En empruntant un sentier relativement raide au départ (triangle bleu) nous sommes montés vers le Lac des Perches (alt. 1130 m).

"" Le Lac des Perches est un lac d'origine glaciaire qui a été rehaussé à l'aide d'un barrage au XVIème siècle pour l'alimentation de forges puis d'une usine textile jusqu'en 1960
Son appelation alémanique est "Sternsee" (le lac de l'Etoile). Le nom français provient d'une erreur d'interprétation du patois local, car il s'agissait primitivement du lac des Bers, du nom des sommets qui l'entourent. Mais "Bers" est devenu "Bärsch" en allemand, soit "perche"; la traduction française a suivi... ""

Comme beaucoup de lacs vosgiens, le lac des perches possède sa légende. Cette dernière veut qu’un jeune garçon, jouant un soir au bord du lac, vit tomber une étoile filante dans l’eau. Curieux, il s’approcha du bord et aperçut beaucoup d’autres étoiles au fond du lac. Se penchant un peu plus pour les contempler, il tomba et fût entraîné dans les profondeurs. Telle est la triste histoire du lac des Perches.

Le lac bénéficie d'un phénomène de miroitement intense lié à la limpidité de ses eaux, reflétant son fond granitique.
Quand une brise ride la surface, il semble saupoudré de milliers d'étoiles, pour le plus grand plaisir du randonneur.
En poursuivant notre randonnée nous sommes passés par le Col des Perches (alt. 1071 m) ; nous avons emprunté sur une courte distance le GR 5, admiré la Haute Bers en face de nous, pris quelques jolies photos du lac en contrebas. En empruntant le GR 531, puis le Seppiweg, nous sommes arrivés au Neuweiher (neu : nouveau , weiher : lac). Le Neuweiher offre des traces du travail des anciens glaciers. De 4 ha il est séparé du petit Neuweiher par un barrage ...... (origine et histoire : cliquer ici).
Nous nous sommes restaurés à l'Auberge du Neuweiher (clic) dans la traditionnelle bonne ambiance "arcalienne".
Au menu :
Quiche lorraine
Salade
Sauté de Veau
Gratin dauphinois
tarte (myrtilles ou framboises)

Repus et reposés nous avons repris nos bâtons ....
Une petite montée raide , quelques magnifiques sentiers de forêts (traversée du Baechelswald), puis la descente en pente assez raide vers le parking d'Ermensbach.

- Randonnée a travers des sites grandioses des anciennes cuvettes glacières des Vosges du Sud. - Circuit ombragé et points de vue exceptionnels.

Nous devons cette "mémorable" sortie pédestre à Jacques que nous tenons à remercier ici.
Blogger

Aucun commentaire: