Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mercredi

De la Grande Verrerie vers le Taennchel


La randonnée sur la carte



Cliquez sur les photos pour les agrandir

Aujourd'hui c'est Robert qui nous a fait randonner.

En passant par Ribeauvillé nous nous sommes dirigés vers le hameau de la  Grande Verrerie où nous avons stationné nos voitures sur un petit parking à quelques centaines de mètres du hameau d'où nous sommes montés vers le Carrefour du Hassenclever (alt. 750 mètres). Une halte s'imposait avant la montée  vers la Taennchel. (Le Taennchel est un des sommets du massif des Vosges culminant à 988 mètres).
Il existe peu d'endroits aussi énigmatique dans le massif que cette crête de six kilomètres de longueur. Nous parcourons un sentier jalonné de roches au curieuses configurations et aux contours étranges. Elles prennent la forme de sauriens, de pyramides, ou de figures incompréhensibles, qui au fil des temps ont donné lieu à des légendes. (selon l'une d'elles le sommet du Taennchel était considéré par les druides comme un ligne où passait un courant d'énergie avec des effets revitalisants et régénérateurs sur les personnes qui passaient à proximité ou qui s'y exposaient).

En poursuivant notre randonnée nous avons par endroit longé le mur païen qui représente la partie la plus intéressante et la plus discutée du Massif du Taennchel. Ce mur d'une longueur de 2300 mètres longe la crête de la montagne. Il est construit en pierres plus ou moins uniformes superposées les unes sur les autres, sans aucune trace de maçonnerie. Il n'est pas bâti en ligne droite ; il décrit des courbes en certains endroits et est écroulé dans certaines parties de son tracé.
Nous nous arrêtons à l'Abri du Kutzig Buech avant d'entamer la descente très raide vers le retour à la Grande Verrerie.

Encore des roches  plus troublantes les unes que les autres, imposent des arrêts photos : le rocher des géants, le rocher des Titans, le rocher des reptiles ....  D'autres légendes, mêlant géants, fées, esprits, se rattachent à ces rochers. Même Noé aurait amarré son arche au rocher des anneaux. Il est difficile, aujourd'hui, de définir dans quelles origines, ces légendes prennent leurs sources. La connaissance d'une mer intérieure, recouvrant l'Alsace il y a quelques millions d'années, n'y est pas étrangère. De même l'édification des énormes masses rocheuses au Taennchel ne peut être que l'oeuvre de géants, de cyclopes ......

C'est d'un pas allègre, malgré les difficultés rencontrées sur la descente, que nous rejoignons le hameau de la Grande Verrerie.
Nous avons randonné durant 4 heures et selon les estimations de Pierre nous avons probablement parcouru entre 13 et 14 km. 

Ce fut une agréable après-midi que nous devons à notre fidèle guide Robert et nous l'en remercions encore une fois.

Je vous suggère de visionner l'album-photos de cette randonnée en cliquant ici
Blogger

Aucun commentaire: