Pour des raisons d'ordre administratif, ce blog n'est à l'heure actuelle pas alimenté. Vous pouvez néanmoins consulter tous les articles antérieurs en cliquant sur les différents liens disponibles dans la barre latérale. Bonne promenade .... à tous les visiteurs !

mardi

Randonnées 2008

Vers le GASHNEY - 26 août 2008




Nous avons stationné nos voitures au Gaschney (cliquez) De là nous sommes partis, sac à dos et bâtons aux deux poignets, en essayant d'adopter, d'une façon "in" la marche nordique. Hélas , les sentiers étaient tellement caillouteux que nous avons très vite plié nos bâtons pour sautiller périeusement de pierre en pierre. Du Gaschney nous nous sommes dirigés vers le Schiessrothried (cliquez). Quelques minutes de repos déjà bien mérités pour admirer les cannes à pêches de deux solitaires passionnés de pêches. Nous avons fait un petit détour par le Fischboedle(cliquez) (endroit magnifique et préservé puisqu'on ne peut y accéder qu'à pieds.
Siroté nos bouteilles d'eau, grignoté des petites barres vitaminés histoire de se 're-pepser'et la Longue Marche en grimpette reprend (450 m de dénivelé) pour atteindre le Kastelberg (1308 mètres d'altitude). Nous nous sommes restaurés à la Ferme Auberge du Kastelberg (cliquez) (MENU MARCAIRE) cliquez ; ambiance habituellement assurée. Après bombance (la récente retraite bien méritée nous y oblige), nous avons repris notre courage à deux bâtons pour, cette fois, rejoindre en montée toujours, le Hohneck (cliquez) 1363 mètres d'alt. De là, retour en pente descendante sur sentier semé de moellons vers le Gaschney où nous attendaient gentillement nos petites voitures. .....!!! En tout nous avons trotté sur 14 km. Un peu fatigués mais la marche en valait la peine, des paysages magnifiques,et le beau temps était de la partie.
Repas MARCAIRE = Tourte avec salade - R¨ogabrageldi - collet fumé - Fromage - Dessert (tarte aux myrtilles) Café



Massif du Petit Ballon


☚ MASSIF DU PETIT BALLON


Départ du Chalet des amis de la Nature du Rotenbrunnen, nous suivons les triangles jaunes en direction du Petit Ballon, le chemin s'enfonce dans un petit bois de hêtres, traverse des pâturages, des forêts de conifères, et débouche très rapidement sur des zônes dégagées. Du petit Ballon les vues sont splendides : la Forêt Noire, la Vallée de Munster, la Vallée de la Lauch , Guebwiller etc ... (Par temps clair on peut même apercevoir les Alpes au loin).
Nous rencontrons des vaches de race vosgienne, placides et "broutantes", des cheveaux dans des prés immenses et verts, des biquettes galopent à nos côté le long de la clôture.
Les rayons de soleil se font rares, la fin de l'été nous salue ... Nous atteignons nos voitures, fourbus mais heureux ....







Notre-Dame du Schauenberg 17 septembre 2008





Au départ de la randonnée, à droite entre la verdure et en levant les yeux, on aperçoit des statues taillées dans la pierre représentant les apôtres en prière en face du christ sur la croix. Belles sculptures ...
Randonnée 'facile' de 3 heures à travers une forêt claire, des chemins forestiers dégagés. Tout est encore vert ; cependant la fraîcheur de cette journée "automnale" nous incite à marcher allègrement !!
Retour vers le Schauenberg (le site cliquez) ; Nous terminons cette randonnée par une petite grimpette vers la table des druides (dolmen) sous laquelle nous nous ressourçons (pour les sceptiques s'abstenir !)
Retour au parking - petite collation à Gueberschwihr, amitié oblige ... Eugène nous paye un pot pour son anniversaire.

Quelques photos de la balade : clic


Les ruines du Pflixbourg 24 septembre 2008






Nous garons nos voiture sur un pré à gauche avant La Forge. Après une grimpette nous nous sommes rapidement engagés sur le petit sentier des roches (rectangle jaune) par endroit signalé comme dangereux. En effet à notre gauche un précipice sans garde-fous . brrrr...
Des haltes "bancs" m'ont permis de prendre en photo un magnifique paysage avec Zimmerbach nichée dans la vallée.
Ce sentier nous amène aux ruines du Pflixbourg(cliquez) - 1212-1219
454 mètres d'altitude. (deux-trois photos)
Sur notre chemin : la Roche Corbeau ; nous avons traversé le GR532, passé à côté de la fontaine de la Dame et nous sommes dirigés, sur un large sentier, vers la maison forestière d'Aspach, un petit détour par l'étang d'Aspach (bel endroit, où il doit faire bon se détendre et où les pêcheurs s'en donnent à coeur joie lors des concours de pêches au printemps. Très animé durant la pleine saison!!!
Quelques centaines de mètres nous séparent encore de nos voitures et nous voilà sur le chemin du retour. Belle ballade !!
Nous fêtons l'anniversaire de Robert (MEYER), qui nous paye un pot "AU SOLEIL " à Wettolsheim. Belle journée !!


Au Lac Blanc -  marche facile avec Gina




Aujourd'hui c'est Gina qui nous a emmenés au Lac Blanc.
départ du Col du Calvaire (1134 m), direction tête des Faux en passant par le Carrefour Duchesne.
(Le cimetière Duchesne : nécropole Nationale - guerre de Tranchées en Haute-Alsace 1914-1918).
Nous nous arrêtons au refuge de la Tinfronce (1115 m.) SATION DU LAC BLANC. La patronne nous accueille avec le sourire. Nous apprécions le bon repas qu'elle nous a préparé ... Elle a ouvert le refuge rien que pour nous ...
Nous sommes à deux pas du Col du Calvaire, point de départ de la marche.




Le Lac des Corbeaux à la Bresse 25 septembre 2008


Sortie pédestre vers le Lac des Corbeaux(cliquez)

Départ de la marche à 9 h 45 du parking du Col du Brabant. (alt. 956 m.)
En direction du Collet Mansuy que nous laissons rapidement à gauche, un agréable sentier 'descendant' nous mènant vers le Rocher du Lac. Dans un virage un belvédère qui offre une vue magnifique sur le LAC DES CORBEAUX(cliquez). 0676476022 . Arrêt photos. Prudence ...attention au précipice.
Nous quittons la Roche des Corbeaux . Un passage difficile (sur 30 mètres il y a un câble pour se tenir !! pas de garde fous, le précipice est à gauche !!).
Nous continuons à admirer le lac en contrebas et les crêtes vosgiennes en face.
Une agréable descente nous amène au Châlet du Lac des Corbeaux où nous attend le menu vosgien choisi par notre sympathique guide Yvan.
Vers 15 heures nous retournons vers le Col du Brabant par l'autre rive du Lac. L'escalade d'une pente ardue 'moraines' ?) favorise la digestion d'un repas un peu trop copieux, mais nous arrivons rapidement sur un chemin moins "hard". Le ciel s'assombrit, quelques petites gouttes nous font activer le pas et nous voilà revenus au partking du Col du Brabant.
La boucle est bouclée - Merci Annie et Yvan




Niedermorschwihr - marche facile





Petite randonnée "facile" avec Eugène ce mercredi après-midi partant de Niedermorschwihr. 
Nous montons par les chemins de vignes vers le Sommerberg direction Le Galtz où nous ne nous rendons pas : c'est trop loin vu nos nombreux arrêts durant la randonnée !! ...
Nous atteignons l'endroit dit "La croix du calvaire" sur le Sommerberg. Magnifique vue sur la plaine d'Alsace et notamment sur le château de Katzenthal . Il ne pleut pas, mais nous avons droit à un arc en ciel de toute beauté sur Katzenthal. Nous restons dans les vignes et redescendons vers Niedermerschwihr par un  sentier qui longe un petit ruisseau.
A la quête d'un bistrot qui nous servirait une collation, nous faisons un rapide tour du village. Hélas tout est fermé. Nous regagnons le parking .. à mercredi prochain !!!.....

Sortie pédestre à Sentheim 14 octobre 2008




La marche s'amorce. 
Jean-Paul MEYER  le guide
Nous rejoignons très rapidement le sentier géologique de Sentheim.
Aménagé sur une longueur de 5 km, ce sentier permet d'étudier les roches et les phénomènes géologiques intéressants. Des carrières abandonnées et des grottes font partie de l'inventaire du sentier tout comme d'anciennes exploitations minières (mines de fer). Jean-Paul MEYER, notre guide de la journée,  s'arrête à la grotte du WOLFLOCH  (trou du loup).  Munis de lampes de poche nous avançons sur un escalier d'une vingtaines de mètres qui débouche sur un couloir menant à la salle principale d'où partent des galeries axiales. (spectacle impressionnant , quelques belles coulées de calcite....)  Nous atteignons plus loin, toujours sur le sentier, un affleurement d'une taille de 7 à 8 mètres. La roche est jaunâtre (marnes argilo-calcaires). On y trouve de nombreux fossiles !! Nos amis spécialistes en géologie s'arrêtent de temps en temps et nous donnent des explications supplémentaires en la matière ...
Nous arrivons ainsi à BOURBACH-LE-BAS . Nous déjeunons au Restaurant "La Couronne d'Or". Service impeccable. 
Après le repas, nous rejoignons le sentier des Trolls, nous nous arrêtons à  la KNAPPKAPELLE (la chapelle des Mineurs -  fin du XVIIè s.) - hameau de la Knapphütte,  ainsi qu'à une ancienne exploitation minière (mine de fer) protégée par un portillon en fer.  Nous redescendons vers SENTHEIM et traversons une magnifique forêt. Le gigantisme des arbres ainsi que les teintes automnales de la forêt m'incitent à mémoriser (grâce à mon petit canon numérique) une autre vision du sentier géologique pour en faire profiter mes amis randonneurs (via le web).
Merci à Jean-Paul MEYER, notre guide, ainsi qu'à Jacques LECHNER et à Charles PUTZ.
Belle journée  ... la météo était avec nous ...
Un superbe album-photos vous attend en cliquant ici



Vers le Haut-Koenigsbourg 15 octobre 2008


Pour ce mercredi après-midi Eugène nous a concocté une randonnée vers le Haut-Koenigsbourg
Nous stationnons nos voitures près de l'église d'un village nommé Orschwiller. La montée est très raide, d'abord des marches (attention aux feuilles mortes), puis un petit sentier sur lequel nous avançons en file indienne. Magnifique vue sur la plaine d'Alsace et sur St Hippolyte, un peu brumeuse, tant pis on fait quelques photos.
A mi chemin nous nous arrêtons devant une jolie fontaine en pierre, dite "Kalte Quelle", portant l'inscription " Que notre langage jaillisse pur et limpide tel la source dans la montagne ".
Bientôt le château se présente devant nous, il reste quelques mètres à parcourir. Une halte s'impose, le temps de reprendre le souffle et nous redescendons vers Orschwiller. Prudence, la nuit ne doit pas nous surprendre ... 5 km pour monter et 5 km pour descendre !! Belle petite escapade.

L'album-photo est accessible en cliquant ici



Au Lac Blanc 17 octobre 2008 - marche facile




Aujourd'hui c'est Gina qui nous a emmenés au Lac Blanc.
départ du Col du Calvaire (1134 m), direction tête des Faux en passant par le Carrefour Duchesne.
(Le cimetière Duchesne : nécropole Nationale - guerre de Tranchées en Haute-Alsace 1914-1918).
Nous nous arrêtons au refuge de la Tinfronce (1115 m.) SATION DU LAC BLANC. La patronne nous accueille avec le sourire. Nous apprécions le bon repas qu'elle nous a préparé ... Elle a ouvert le refuge rien que pour nous ...
Nous sommes à deux pas du Col du Calvaire, point de départ de la marche.



Vers la Tour du Faudé



Ce jeudi c'est avec notre ami Roland DEPARIS que nous marchons. Roland est du pays Welche et nous emmène vers la Tour du Faudé.
Nous partons d'Orbey, jolie petite ville en pleine expansion. La montée est faible (300 m. de dénivelé) et nous atteignons le sommet où la Tour du Faudé(cliquez) (Hauteur : 16,50 m - alt. 773 mètres) se dresse majestueuse dans un beau ciel bleu sans un nuage.
Le panorama est exceptionnel ; du haut de la Tour nous avons une vue extraordinaire sur le canton Welche, la Plaine d'Alsace, la Forêt Noire et les Alpes suisses.
La suite de la marche nous mène par un sentier jonché de feuilles mortes ; nous redescendons dans la plaine vers REMONONT; Des vaches de race vosgienne ainsi que les Charolais nous regardent passer et, placidement, continuent à brouter.
Nous arrivons au restaurant "Le Saut de la Truite". Le repas se déroule dans une ambiance joyeuse et conviviale. C'est à travers prés et chemins non balisés (Roland DEPARIS s'y connaît étant "welche") que nous retournons vers ORBEY.
Sortie pédestre très réussie. Merci Roland
Quelques photos à visionner en cliquant ici


Soultzmatt- Wintzfelden ( Novembre 2008 )











Pas de marche les deux derniers mercredis : il pleuvait des cordes. Nous voilà donc aujourd'hui, contents de nous retrouver avec Eugène et Robert (nos guides).
Nous partons vers Soultzmatt(cliquez) où nous stationnons nos voitures. Nous nous engageons très rapidement sur un chemin en direction de Wintzfelden. Le site est très verdoyant dans une clairière de prairies entourée de tous les côtés de collines boisées (où se trouvent les vestiges du prieuré de chanoinesses régulières de Schwartzenthann(cliquez), fondé début du 12ème).
Le sentier que nous suivons est bordé du côté droit de stations du chemin de croix en grès (1778) qui nous amène à l'ancienne Chapelle de pélerinage du Val du Pâtre. La chapelle primitive remonte au XIVe siècle mais l'édifice actuel date, dans ses parties les plus anciennes, du début du XVIe siècle. Des travaux d'agrandissement furent réalisés en 1594, puis en 1745. Des pierres, provenant du couvent de Schwartzenthann furent alors employées. Nous visitons la chapelle...
Nous passons à côté du cimetière du Val du Pâtre qui est le plus grand cimetière roumain de France (1924). Cette nécropole roumaine constitue encore, aujourd'hui, un haut-lieu de pélerinage, où les dirigeants de Roumanie viennent se recueillir chaque année.
Nous n'allons pas à Osenbach (il fait nuit à 6 heures !!) et bifurquons donc sur la route vers Soultzmatt. (à droite les sources de Soultzmatt - cliquez pour visiter)
La marche était cool, ce qui nous a permis d'échanger des propos sur tout et rien : agréable aussi ....
A la semaine prochaine, s'il ne pleut pas ?



Dans la Forêt de la Fecht à Ingersheim - 26 novembre 2008 - marche facile





C'est dans la Forêt de la Fecht(Fecht : rivière alsacienne) que nous avons fait notre petite "rando" ce mercredi !! Premier arrêt : "bonjour" aux baudets et autres bourricots dans le pré du "Restaurant de la Fecht". Pas de friandises ? Plus loin, les vergers de la Pommeraie s'étalent à perte de vue ; également des champs de myrtilles et les vignobles d'Ingersheim.
Quelques timides "grapillons" rescapés (grains nobles ??) piquent la curiosité gastronomique des téméraires marcheurs. Une harde de sangliers, à notre approche, s'enfuie dans les champs de maïs rasés. La rencontre fortuite d'une cavalière sur un sentier bordant la Fecht fait cliquer mon "CANON". Joli spectacle.
Dans le feuillu se cache une stèle érigée en mémoire des soldats tombés durant la guerre de 14/18 dans la forêt d'Ingersheim : les batailles ont fait rage ici.
Par endroits, la Fecht est furieuse !!! Nous nettoyons la boue de nos chaussures, un petit coucou aux canards, et nous voilà de retour au parking.. Coucher de soleil sur les Vosges.
A mercredi prochain ... Thank you Eugène et Robert..

Les photos de cette après-midi (cliquez ici)
Blogger

Aucun commentaire: